• 6,49 €

Beschreibung des Verlags

Jackson n’avait que douze ans quand sa mère Yula, la superbe négresse à la voix d’or, disparut brutalement et à jamais de La Nouvelle-Orléans. Dix ans ont passé, Jackson a grandi, mais n’a pas oublié. Il est temps pour lui de retrouver la trace de celle qui lui fit si cruellement défaut. Alors, à travers les fumées de « La Mort Mauve », à laquelle le condamne son métier de pourvoyeur, il remonte la piste des « Bébés Roses », affronte la sanguinaire bande des Darks. Ses pas le conduisent à Lausanne, à Paris, enfin, jusqu’au plus profond des allées d’un bois de Boulogne nocturne hanté par les prostituées et les travestis que ce magnifique athlète ne saurait laisser indifférent. Jackson désormais est condamné, condamné à l’errance, aux jeux de la mort, du mystère et de l’amour. Amants et maitresses jalonnent le chemin : la redoutable et séduisante Mara, que sa soumission à la drogue rend vulnérable, Fatou, l’orgueilleuse prostituée sénégalaise, et le jeune Tristan dont la beauté frêle et soumise dissimule mal une complicité inquiétante. Et ces mystérieux jumeaux pervers et charmants, détiennent-ils la clé de l’énigme ? Yula existe-t-elle encore ? Les aventures dangereuses et troubles de Jackson composent un étonnant roman de suspense psychologique. Au fil des pages, se dessine un personnage extraordinaire qu’André Barjou lui-même définit ainsi : « Un héros moderne, un héros sexué, un chevalier de la “décomplexuré” : c’est le bi-sexe triomphant. En lui, pas la moindre réflexion quant à sa projection du Désir. Il est libéré sans drame et sans analyse. Il ne brandit pas le drapeau agressif de sa libération, ce qui prouve sa libération. En lui, aucun snobisme, aucun remords, aucune pudeur suspecte. Il est un mâle des années 1980, il ne porte pas le masque de la lâcheté masculine : c’est un homme d’exception, devant qui peu d’hommes peuvent se comparer ».

GENRE
Belletristik und Literatur
ERSCHIENEN
1981
1. Januar
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
242
Seiten
VERLAG
FeniXX réédition numérique
GRÖSSE
738.7
 kB

Mehr Bücher von André Barjou