• 7,49 €

Beschreibung des Verlags

Ce livre, dans la série ' opinion ', révèle l'amour-haine qui unit ou sépare les Suisses allemands et leurs voisins du Nord. La manière dont les Allemands, après Hitler, sont parvenus à reconquérir largement l'estime et la confiance de l'Europe, sentiments détendus partagés par les Romands, n'a pas réduit les réactions de défiance ou de rejet dans la population suisse culturellement la plus proche. C'est une très vieille histoire. Ces relations complexes, il faut les connaître car elles influencent des attitudes helvétiques marquées en fait par la majorité linguistique. Sur cette incontournable réalité, relevant de ce qu'on appelait la psychologie des peuples, deux journalistes éminents s'expriment et recueillent les témoignages d'écrivains d'aujourd'hui, tels Peter Bichsel, Hugo Loetscher ou Adolf Muschg qui revient au discours mémorable qu'il tint sur ce thème en Allemagne peu avant la chute du mur de Berlin. S'y ajoutent une précieuse étude historique de Markus Kutter, l'évocation de l'' autre mur ' par Hansmartin Schmid, le point de vue d'un chercheur vivant dans la Hesse, Bruno Schoch, et un cri du coeur de Jean Ziegler : ' Mon Allemagne '.

GENRE
Sachbücher
ERSCHIENEN
2006
28. April
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
128
Seiten
VERLAG
Presses Polytechniques Universitaires Romandes
GRÖSSE
641.1
 kB

Mehr Bücher von Jürg Altwegg & Roger de Weck