• 29,99 €

Publisher Description

À la suite de la scission de la Société psychanalytique de Paris en 1953, la Société française de psychanalyse fondée par Daniel Lagache, Juliette FavezBoutonier et Françoise Dolto trouble le paysage institutionnel. Non reconnue par l’Association psychanalytique internationale, cette nouvelle entité trouve alors son principal soutien en Jacques Lacan. Elle se confronte aux commissions d’études, rapports et « Business meetings » hostiles à sa reconnaissance internationale, jusqu’aux « Recommendations » de 1963, qui écartent Dolto et Lacan de tout enseignement.
Ce second volume de La France et Freud narre les années troubles de la constitution du réseau psychanalytique français. Un rapport demeuré jusqu’à ce jour inédit est ici intégralement publié : signé par Pierre Turquet, directeur de la Commission d’enquête de l’Association psychanalytique internationale, il sonne en 1964 le glas de la Société française de psychanalyse en tant que telle. Une partie de ses membres vient alors former l’Association psychanalytique de France, tandis qu’une autre suit la proclamation par Jacques Lacan le 21 juin 1964 qui donne naissance à l’École freudienne de Paris : « Moi, Jacques Lacan, seul et aussi seul que je l’ai toujours été, je fonde... »

 

GENRE
Health & Well-Being
RELEASED
2016
April 11
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
800
Pages
PUBLISHER
Presses Universitaires de France
SIZE
6.3
MB

More Books by Alain de Mijolla