• 19,99 €

Publisher Description

Le «réchauffement climatique»: l'expression est très à la mode. Elle sous-entend chaleur - quelquefois excessive -, températures extrêmes, tempêtes violentes, pluies diluviennes, périodes de froid sibérien et quoi d'autre… Vous vous croyez au XXIe siècle? Bienvenue aux XVIIe et XVIIIe siècles.
La météo d'ici n'avait jusqu'à ce jour pas d'histoire. Peu de gens se doutaient que l'éruption d'un volcan en Indonésie pouvait provoquer un refroidissement jusqu'à Québec. Encore moins de gens auraient imaginé que Champlain a fondé Québec dans une période de froid sévère ou que le XVIIe siècle québécois compte parmi les plus froids du dernier millénaire. Et, surtout, que certains de ces froids ont été quelquefois communs à l'hémisphère Nord.
Encore moins de gens auraient même soupçonné que la région de Québec a subi, au XVIIIe siècle, une augmentation des températures, a connu des sécheresses et des feux de forêt à répétition et a dû faire face à des invasions de sauterelles et de chenilles, autant de signes associés à une période de réchauffement climatique. Cette augmentation des températures du XVIIIe siècle est attestée autant par les impressions des colons et les relevés de températures que par des études physiques comme celles de la dendrochronologie.
Yvon Desloges est un chercheur retraité de Parcs Canada. Depuis 2010, il est rattaché au Département des sciences historiques de l'Université Laval à titre de professeur associé. Il travaille à documenter l'histoire de l'alimentation au Québec aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il est l'auteur de À table en Nouvelle-France. Alimentation populaire, gastronomie et traditions alimentaires dans la vallée laurentienne avant l'avènement des restaurants (Septentrion, 2009).

GENRE
History
RELEASED
2016
June 10
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
216
Pages
PUBLISHER
Éditions du Septentrion
SIZE
28
MB