• R$ 22,90

Descrição da editora

Réflexion autour de la pratique du jeûne et de la méditation à destination de tous, croyants ou non.

Faire de la place, accueillir le présent, se dépouiller pour rechercher l’essentiel. Depuis une quinzaine d’années, le père Jean-Luc Souveton, prêtre du diocèse de Saint Étienne et « délégué diocésain au développement personnel et aux spiritualités hors frontières », anime des sessions Jeûne et méditation dont le but est de se reconnecter à soi-même, à ses émotions, à son histoire et son projet de vie. La pratique du jeûne alliée à celle de la méditation favorise ce chemin d’intériorité, vers cet infini mystérieux mais accessible. Croyant ou non, expérimenté ou non, chacun peut devenir un « chercheur ». Pour la première fois, Jean-Luc Souveton s’exprime sur sa pratique, sur son histoire – aux accents douloureux –, sur les centaines de personnes rencontrées qui ont laissé le témoignage d’une expérience surprenante et régénérante. Elles se découvrent en quête de l’essentiel, avec « cette faim qui est au cœur de toute personne », impossible à satisfaire par le consumérisme ou les produits du fini. Un appel à la rencontre.

Interviewé par Adrien Bail, Jean-Luc Souveton revient sur son expérience du jeûne en tant que prêtre et animateur de sessions de jeûne. Un appel à le réflexion et à la rencontre.

EXTRAIT

Le jeûne est devenu une pratique profane très populaire, notamment dans le cadre thérapeutique. Qu’est-ce que ce renouveau vous inspire ?

Le renouveau du jeûne date d’une vingtaine d’années. Je suis d’ailleurs surpris par son ampleur, dont témoignent la quantité d’ouvrages édités chaque année à ce sujet et le grand nombre de sessions proposées, ne serait-ce qu’en France. En tant que chrétien, on peut se demander : comment se fait-il que cet engouement se manifeste dans une société comme la nôtre ? Quelles aspirations
profondes de l’homme ne sont pas (suffisamment) prises en compte ? C’est en partant de ces questions que nous devons concevoir une proposition chrétienne du jeûne.
Le jeûne apparaît en rupture avec le flot de la consommation, en réaction au trop-plein de nos vies et à la pollution. Des vies de plus en plus agitées, où nous sommes enjoints d’être performants, d’aller de plus en plus vite. Beaucoup de personnes essaient, à travers le jeûne, de rééquilibrer leur rapport à la nourriture. J’ai souvent entendu des personnes exprimer ce besoin de faire du « nettoyage », de purifier ce qui est pollué.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Un ouvrage très documenté, un appel à la rencontre. - RCF Radio

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jean-Luc Souveton, prêtre du diocèse de Saint-Etienne, a reçu en 2009 la mission d’Église de « délégué au développement personnel et aux spiritualités hors frontières » pour ce diocèse. Membre de l’Observatoire des Nouvelles Croyances créé par Monseigneur Michel DUBOST (évêque émérite d’Evry-Corbeil-Essonnes) et fondateur de l’association CORAMESPRIT il est aussi et animateur de sessions sur la méditation et l’écoute.

GÊNERO
Religião e espiritualidade
LANÇADO
2019
27 março
IDIOMA
FR
Francês
TAMANHO
232
Páginas
EDITORA
Nouvelle Cité
VENDEDOR
RC WEB SOLUTIONS
TAMANHO
1.8
MB