• $5.99

Publisher Description

IL Y A ENVIRON UNE DECENNIE, la reflexion sur Internet donnait cours a deux visions radicalement opposees, l'une optimiste, annonciatrice d'un surcroit d'egalite et d'une intensification de la communication entre les humains (Durand et Scardigli 1997; Gates, Myhryold, et Rinearson 1995; Kollock et Smith 1999; Levy 1998; Negroponte 1995; Sfez 1999), l'autre pessimiste, predisant une accentuation de l'inegalite humaine et une evolution vers l'isolement social (Barber 1999; Breton 2000; Jaureguiberry 2000; Jonas 1990; Joy 2000; Ramonet 1999; Wolton 2000). Depuis, les propos sont beaucoup plus nuances, contraints qu'ils sont par la complexe realite de l'imposant developpement du media. Les specialistes des sciences sociales ont aborde Internet comme ils ont approche les autres medias de masse quand ils sont apparus; ils ont peint des images obscures (Horkheimer et Adorno [1947] 1974) et offert des perspectives agreables (Lazarsfeld, Berelson, et Gaudet 1944). Malgre cette dualite, la logique de classe a communement eu la preseance dans les modelisations, autant dans la logique d'influence que dans l'analyse de l'usage des medias: les puissants recourent aux medias et agissent sur les demunis; les moins bien nantis disposent de moins de medias, s'exposent a des contenus plus pauvres et sont plus vulnerables face aux informations qui circulent. L'essentiel de ces discours est bien synthetise dans un ouvrage d'Eric Maigret (2003), livre qui invite finalement a des interpretations plus nuancees aussi bien de l'impact des medias que de la relation que les destinataires des messages entretiennent avec ces medias.

GENRE
Non-Fiction
RELEASED
2010
August 1
LANGUAGE
EN
English
LENGTH
36
Pages
PUBLISHER
Canadian Sociological Association
SELLER
The Gale Group, Inc., a Delaware corporation and an affiliate of Cengage Learning, Inc.
SIZE
248.7
KB

More Books by Canadian Review of Sociology