• $5.99

Publisher Description

Le débat entre les adeptes de viande et les adeptes d’une autre alimentation prend de l'ampleur.

Depuis une quinzaine d’années, les Français mangent de moins en moins de viande. Quelles sont les raisons de ce changement d’habitudes ? Santé, environnement, éthique – il est vrai que la consommation de viande pose de nombreuses questions. Peut-on réellement bannir définitivement cet aliment de nos menus ?

Les végétariens affirment qu’un régime sans viande est non seulement plus respectueux de la nature, mais aussi meilleur pour la santé. Les défenseurs de la viande, pour leur part, mettent en avant les qualités d’un aliment savoureux et sûr, ancré dans notre culture.

Ce livre invite le lecteur à la table des contradicteurs, afin de faire le tour d’une question qui dépasse largement le cadre de nos assiettes.

Un ouvrage qui permet par une confrontation d’idées totalement opposées de se forger sa propre opinion sur le sujet.

EXTRAIT

Pour de très nombreux Français, la viande est un produit de consommation banal. 90 % de nos concitoyens mangent de la viande dite « de boucherie » (bœuf, porc, veau, agneau, cheval), et ils le font en moyenne 3,4 fois par semaine (Crédoc, 2012). Pour autant, la viande n’est pas une nourriture comme les autres : le Littré la définit comme « la chair des animaux dont [l’homme] se nourrit ». Cela explique en partie pourquoi, depuis l’Antiquité, cet aliment fait l’objet de représentations mentales particulières, de valeurs et de symboles puissants, de prescriptions ou, à l’inverse, d’interdits culturels nombreux.

A PROPOS DES AUTEURS

Éric Birlouez est ingénieur agronome et sociologue. Il exerce une activité de consultant auprès d’organismes publics et d’entreprises, principalement dans les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation. Il enseigne également l’histoire et la sociologie de l’alimentation. Il a publié de nombreux ouvrages et articles grand public sur les pratiques alimentaires, en explorant plus particulièrement leurs dimensions historiques, culturelles, sociales et symboliques.

René Laporte est ingénieur agronome et économiste. Spécialiste des questions animales, il a dirigé les organisations professionnelles du commerce du bétail et de l’industrie de la viande. Il a travaillé comme consultant sur la protection et le bien-être des animaux, et sur les échanges internationaux de bétail et de viande. Il a publié avec Pascal Mainsant La viande voit rouge chez Fayard (2012).

Élodie Vieille Blanchard est professeure agrégée de mathématiques et docteure en sciences sociales. Elle est présidente de l’Association végétarienne de France, qui a pour objectif d’améliorer la santé humaine, la condition animale et l’état de l’environnement par la promotion d’une alimentation végétarienne.

GENRE
Non-Fiction
RELEASED
2016
July 12
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
128
Pages
PUBLISHER
Editions Le Muscadier
SELLER
RC WEB SOLUTIONS
SIZE
1
MB

More Books by René Laporte