• $13.99

Publisher Description

Cet ouvrage collectif met en lumière les phénomènes de globalisation dans le champ éducatif au cours des deux derniers siècles. Il contribue à alimenter un domaine de recherche en constante expansion depuis deux décennies, celui de l'histoire du processus de mondialisation, en l'explorant à partir d'une diversité de perspectives d'analyses et d'espaces d'observation. C'est tout d'abord la palette des acteurs collectifs et individuels à l'œuvre dans ces complexes réseaux transnationaux de diffusion qui est évoquée, ouvrant sur une vision dynamique des mécanismes de transferts (déployés, consolidés, mais aussi parfois rejetés ou contrecarrés). Les lieux et les espaces qui ont rendu pensables et possibles les circulations sont ensuite abordés en resserrant la focale sur le contexte si paradoxal d'un entre-deux-guerres écartelé entre élans internationalistes et replis identitaires : organisations intergouvernementales mais aussi ONG sont ainsi analysées au temps de leur émergence en tant que plateformes facilitant la construction d'expertises internationales et organisant les flux qui les connectent. C'est enfin la question des impacts de ces mécanismes cinétiques qui est cernée à partir d'une diversité d'études de cas, donnant à voir cette perméabilité des systèmes éducatifs à l'égard des expériences foraines qui n'a cessé de se réaffirmer depuis les premières mises en œuvre de leurs fondations respectives voici près de deux siècles. Autant d'exemples contextualisés qui démontrent l'efficace d'une perspective transnationale d'analyse, en ce qu'elle permet de transcender les limites de mondes éducatifs trop souvent pensés à l'aune de leurs seuls prés carrés. L'ouvrage dévoile ainsi la multiplicité des logiques à l'œuvre dans les processus d'échanges, de connexions et confrontations, de réappropriations et réfractions, qui n'ont cessé de vivifier et d'irriguer les politiques et les systèmes éducatifs depuis leur émergence. Il propose des mises en perspective novatrices tant sur la temporalité de ces phénomènes que sur leur mécanique fine, ou encore sur les ressources humaines et institutionnelles sur lesquelles ils reposent. Appréhendant les phénomènes éducatifs comme un espace dynamique de circulations et d'échanges, les contributions ici réunies illustrent ainsi la pertinence tout à la fois d'une approche résolument historienne pour saisir ces mécanismes transnationaux et du « terrain » auquel elles l'appliquent, l'éducation et l'enfance.

GENRE
Politics & Current Events
RELEASED
2019
June 5
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
288
Pages
PUBLISHER
Presses universitaires de Rennes
SELLER
immateriel.fr
SIZE
4.7
MB