• $14.99

Publisher Description

Toutes les société connaissent la communication. Mieux : toutes sont fondées sur elle. La société est une communauté, c'est-à-dire un partage de signes, un échange de messages. Quelle nouveauté notre société présente-t-elle par rapport à celles qui l'ont précédée ? À tout le moins, l'invention des mass médias de communication (téléphone, télévision, internet, portable, etc.), technologies censées améliorer la quantité et la qualité des discours échangés entre les hommes. Le progrès est-il certain ? La croissance exponentielle des messages est-elle toujours synonyme d'une meilleure compréhension ? L'incommunicabilité des codes religieux, éthiques, rituels, la création de zones d'opacité artificielle par les pouvoirs et par les individus (censure, secret, confidentialité) ne sont-elles pas la rançon du progrès de la transparence ? Cette approche sociologique aborde la communication comme un phénomène social de production, de circulation et de consommation des discours. Elle tente de démêler l'écheveau des différents types de discours (discours publics et discours privés ; discours culturels, informations, opinions) qui circulent en société. Et elle introduit aux problèmes posés par la mondialisation des communications. Sommes-nous entrés, avec les voyages de masse en jets intercontinentaux et avec internet, dans l'ère de la communication planétaire ? L'humanité toute entière est-elle désormais intégrée dans le village global annoncé naguère par Mac Luhan ?

GENRE
Non-Fiction
RELEASED
2015
October 9
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
232
Pages
PUBLISHER
Presses universitaires de France (réédition numérique FeniXX)
SELLER
De Marque, Inc.
SIZE
810.3
KB

More Books by Gérard Leclerc