• $4.99

Publisher Description

La pensée de Michel Foucault est souvent présentée comme une pensée discontinuitiviste, comme si la discontinuité était le seul thème administrant son travail. En étudiant ce que Foucault, lui-même, pouvait commenter à ce propos et en examinant de près son travail, nous pouvons constater que la discontinuité n'est pas le seul thème administrateur de son travail, et nous pouvons y trouver en abondance des images de continuité temporelle. Bien que, parfois, Foucault accorde un privilège à la discontinuité temporelle, ces images ne reflètent en aucun cas une quelconque opposition aux continuités, qui se trouvent par ailleurs de manière récurrente dans son entreprise. Cette recherche montre donc en premier lieu que ces deux thèmes relèvent d'une complexité méthodologique dans la pensée de Foucault. Nous montrons comment ces thèmes sont engagés par Foucault, dans un rapport loin d'être négatif ou paradoxal mais qui instaure leur complémentarité et qui les amène à cohabiter dans son œuvre. Pour ce faire, et dans un second temps, nous revenons alors sur la conception foucaldienne de l'histoire au sein de laquelle nous contextualisons ces deux thèmes dans leurs propres places théoriques et méthodologiques. Au final, nous verrons que ces conceptions de continuité, de discontinuité et ainsi sa définition de l'histoire ne sont pas possibles que par une lecture que Foucault a faite de Nietzsche pour bâtir une pensée de « singularité » et éviter à tout prix ne pas fonder ces recherches sur une théorie de la connaissance.

GENRE
Non-Fiction
RELEASED
2016
May 26
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
62
Pages
PUBLISHER
Connaissances & Savoirs
SELLER
immateriel.fr
SIZE
243.1
KB