• $15.99

Publisher Description

Une analyse philosophique ambitieuse de l'expérience de l'injustice.


Comment transformer les définitions communes de la justice sociale afin qu'elles puissent rendre compte des formes aujourd'hui les plus caractéristiques de l'injustice sociale ? Comment leur faire rendre compte des luttes effectives contre l'injustice mais aussi des souffrances de " ceux qui ont trop à dire pour pouvoir le dire " ?
Telles sont les questions auxquelles ce livre se propose de répondre. Dans une démarche originale, Emmanuel Renault reprend et élargit la théorie de la reconnaissance élaborée par le philosophe allemand Axel Honneth, afin de proposer une grammaire des luttes sociales, mais aussi une grille d'analyse de ces injustices que les luttes sociales prennent rarement en charge. Dans cette perspective, l'auteur procède à un examen critique des théories contemporaines qui structurent notre pensée politique et sociale.
Ce livre soutient que la philosophie doit prendre l'expérience de l'injustice au sérieux car c'est en elle que se déterminent les enjeux des discours sur la justice. Il offre un argumentaire global au service de ceux qui font l'expérience quotidienne de l'injustice et sont en conséquence intéressés à la transformation de l'ordre social existant.

GENRE
Non-Fiction
RELEASED
2017
October 5
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
253
Pages
PUBLISHER
La Découverte
SELLER
Interforum, S.A.
SIZE
3.6
MB

More Books by Emmanuel Renault