• CHF 4.50

Beschreibung des Verlags

Un semestre avec Milos sans le noyer ? Pari tenu !


Embarquer sur un luxueux paquebot le temps d’un semestre et voyager à travers le monde ? Pour beaucoup d’étudiants, ce serait le rêve. Et pour Billie, qui a désespérément besoin de fuir Chicago, c’est un rêve qui devient réalité !

Jusqu’à ce qu’elle rencontre Milos, l’occupant aussi sexy qu’arrogant de la chambre d’à côté, et qu’elle se rende compte que vivre en huis clos sur un navire n’est pas seulement une échappatoire… c’est aussi un cauchemar!

Entre cours agités, fêtes sur le pont et cohabitation enflammée, bienvenue à bord du Moving Paradise !


***


Je prends appui contre le chambranle, pose maladroitement mon sac sur la clenche pour farfouiller à la recherche de mes clés, et… manque de m’écrouler au sol alors que la porte s’ouvre. 

– Ha ! lancé-je, triomphale, en avançant à tâtons dans le noir avant de m’affaler sur mon lit comme un poids mort. Alors comme ça, tu es déjà rentrée ? Tu admets donc que le saut dans la piscine n’était peut-être pas l’idée du siècle ?

Pour toute réponse, le bruit de la douche qui se coupe. 

Typique : ce sont toujours les premiers à lancer une idée qui sont les premiers à l’abandonner ! Jena a vraiment dû partir juste après moi pour être déjà en train de se prélasser dans la salle de bains.

– Si tu pouvais te dépêcher, tout le champagne que tu m’as fait boire est en train de remonter !

Toujours rien. 

– Et de redescendre, aussi ! Ma vessie va exploser ! la pressé-je à nouveau. 

Si on m’avait dit que j’allais parler vomi et pipi à ma coloc dès le premier soir, j’aurais peut-être opté pour une chambre solo…

– Eh bien peut-être que tu devrais aller te soulager dans la salle de bains de ta chambre, dans ce cas ? 

Euh… Minute. C’était quoi cette voix carrément trop grave ?

Je rectifie : si on m’avait dit que j’allais parler vomi et pipi à… qui ?

J’ouvre les paupières, me redresse brusquement et… me retrouve nez à nez avec un inconnu.

Enfin… « nez à torse », plutôt, étant donné qu’il est debout face au lit sur lequel je suis toujours assise.

– C’est pas possible… sixième porte dans le couloir, le lit de gauche… Mais non, c’est ma chambre ! m’exclamé-je désespérément, dans un élan de panique obstinée. 

Le sourcil relevé, l’air sceptique, le mec me fixe, l’air mi-amusé, mi… « elle se fout de ma gueule, là ? »

Et j’ai précisé qu’il était torse nu ?


***


Campus at sea, de Lina Parker, histoire intégrale.

GENRE
Liebesromane
ERSCHIENEN
2021
19. Januar
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
316
Seiten
VERLAG
Addictives - Luv
GRÖSSE
1.7
 MB

Mehr Bücher von Lina Parker