• CHF 9.00

Beschreibung des Verlags

Déjà, l'homme préhistorique collectionnait les fossiles. L'homme historique vit ensuite, dans des ossements démesurés, les restes de géants légendaires. Puis, fort de la Bible, il les attribua aux monstres noyés par le Déluge. De la fin du XVIIe siècle à celle du XVIIIe, une science véritable des fossiles se constitua enfin, révélant l'existence passée d'espèces disparues. La paléontologie scientifique était née. Elle faisait revivre une terre étrange, peuplée d'animaux inconnus, que Cuvier remontait comme des puzzles et dont les dimensions et la difformité suscitaient l'étonnement, l'effroi et l'admiration du public. La découverte d'une longue succession de formes de vie, ouvrait la voie à l'idée d'évolution. À partir du milieu du XIXe siècle, la paléontologie, profitant de l'expansion coloniale, devait étendre son champ d'action à la planète entière. De partout, surgirent de nouveaux fossiles sous les pics de mineurs, d'explorateurs, d'aventuriers de la science. L'histoire de la paléontologie naissante est traversée d'épisodes extraordinaires, peuplée d'excentriques, parfois de marginaux autodidactes, souvent obsédés par leur recherche au point d'y sacrifier - littéralement - leur vie. De l'Ouest américain à la Sibérie, de la Belgique à la Chine, ils déterrent et rapportent dinosaures géants et mammouths gelés qui trônent dans des foires, aussi bien que dans des musées. Ce livre, le premier de son genre en langue française, raconte l'histoire tumultueuse d'une aventure collective qui fut autant physique qu'intellectuelle, celle de la paléontologie des vertébrés, depuis les superstitions antiques jusqu'aux grandes expéditions du XXe siècle.

GENRE
Wissenschaft und Natur
ERSCHIENEN
1991
1. Januar
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
336
Seiten
VERLAG
Robert Laffont (réédition numérique FeniXX)
GRÖSSE
1.7
 MB

Mehr Bücher von Eric Buffetaut