• CHF 15.00

Beschreibung des Verlags

Voici un livre capital, best-seller au États-unis – plus de 100 000 exemplaires – et en Grande-Bretagne, en cours de traduction dans plus de dix pays, commis par l’un des intellectuels les plus influents selon le New York Times, initiateur d’Occupy Wall Street à New York.
Un livre qui remet en perspective l’histoire de la dette depuis 5000 ans et développe une approche totalement nouvelle. Il démontre magistralement que le système de crédit précède la naissance de la monnaie et que la dette a donc toujours structuré nos systèmes économiques et nos rapports sociaux.
Il montre également que le vocabulaire des écrits juridiques et religieux de l’Antiquité (des mots comme « culpabilité », « pardon » et « rédemption ») est issu en grande partie de ces affrontements antiques sur la dette, et qu’il fonde jusqu’à nos conceptions les plus fondamentales du bien et du mal. Sans en avoir conscience nous livrons toujours ces combats.
Un essai passionnant et essentiel qui nous permet de mieux comprendre l’histoire de notre passé, celui de la crise des crédits en cous ainsi que l’avenir de notre économie.
David Graeber enseigne l’économie et l’anthropologie à l’université de Londres. Il sera à Paris en septembre pour défendre son livre devant les médias.

GENRE
Business und Finanzen
ERSCHIENEN
2013
25. September
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
623
Seiten
VERLAG
Les liens qui libèrent
GRÖSSE
2.5
 MB

Mehr Bücher von David Graeber