• CHF 3.50

Beschreibung des Verlags

Avez-vous déjà pensé à ce qui passerait sur la terre arrêtait de tourner ?
À en croire les scientifiques, ce serait un irrémédiable désastre, un cataclysme sans équivalent. « Tout ce qui ne constitue pas la Terre ou n'est pas en sécurité au niveau des pôles continuerait de se déplacer comme avant, explique ainsi Michael Stevens. Tout serait projeté vers l'est à plus de 1.000 km/h. Votre corps se transformerait en balle de calibre 9 mm. » 
En conséquence de quoi tourbillons supersoniques, vents atomiques, radiations mortelles et tsunamis mettraient fin à l'humanité.
Bien sûr, ce scénario-catastrophe présuppose qu'actuellement, la terre tourne, de la même manière que Gontran ne peut arrêter de fumer que s'il fumait auparavant.
Mais (me direz-vous sans doute), bien sûr que la terre tourne ! Tout le monde le sait ; il faudrait être complètement idiot ou fou à lier pour prétendre autre chose... Supposer, même une demi-seconde, que la terre est immobile est tout simplement ridicule !
Ridicule, oui.
Mais à une autre époque, c'était l'idée que la terre bouge qui paraissait ridicule. Une idée peut devenir ridicule, ou cesser d'être ridicule, sans que son caractère plus ou moins risible ne change quoi que ce soit au fait qu'elle est fausse... ou vraie. L'héliocentrisme n'était ni plus vrai, ni plus faux, à l'époque où il passait pour absurde, et il en va de même pour le géocentrisme : il n'est ni plus vrai, ni plus faux, à l'époque où il passe pour une théorie délirante, même si cette époque est la nôtre... Les planètes sereines ne se laissent pas influencer par les théories et les modes, leurs orbites ou absence d'orbite ne changent pas en fonction de nos folies.

GENRE
Wissenschaft und Natur
ERSCHIENEN
2017
1. März
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
37
Seiten
VERLAG
Lucia-canovi.com
GRÖSSE
227.8
 kB