• CHF 7.50

Beschreibung des Verlags

Traiter les choses de l’amour davantage dans leur physiologie que dans leur philosophie, telle est la gageure lancée par Marc Lancien, jeune romancier qui, pour la première fois, se lance sous ce nouveau pseudonyme. Signalons de lui, sous d’autres surnoms : « Auto-Stop », « Latitude 9°S », « Mady » où justement il reprend cette théorie de la Physiologie amoureuse, domaine encore vierge, sinon dans les traités de médecine… Si vous avez aimé « Les Regards Indiscrets », écrivez-lui pourquoi, à la maison d’édition… Et si vous ne l’avez pas aimé, envoyez-lui également les raisons de cette hostilité ! « Les Regards Indiscrets », c’est le problème d’un quinquagénaire qui s’aperçoit qu’il a encore droit à la vie et à ses joies, partant, à l’Amour multiforme et absolu… Paralysé par une vie trop douillette, où il ne s’était rien passé, il va soudain découvrir, avec sa liberté recouvrée, qu’il y a sur terre nombre de jeunes femmes pour qui l’âge du partenaire n’est pas un objet de risée ou une condition de refus. Ce n’est pas vers les amours tarifées qu’il se dirigera, mais au contraire au centre même d’un groupe de toutes jeunes filles, qui verront en lui, outre l’initiateur possible, l’aîné aux conseils judicieux. M. Hubert est parfois un personnage de vaudeville, et pourtant il n’est jamais ridicule. L’auteur, bien que jeune, a su comprendre les problèmes de la cinquantaine et les exposer sans la moindre ironie, peut-être en se disant que, dans une quinzaine d’années, ce serait son tour, et qu’il lui serait particulièrement pénible de « dételer » ! « Les Regards Indiscrets » devrait être lu par tous ces hommes qui ne croient plus en leur virilité, et toutes les femmes, qui pensent qu’un homme est fini à la quarantaine. Ils y découvriraient que l’Amour est la véritable et unique Source de Jouvence, et que son culte le plus fervent est aussi le remède à tous les maux, passés ou présents…

GENRE
Belletristik und Literatur
ERSCHIENEN
1958
1. Januar
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
236
Seiten
VERLAG
FeniXX réédition numérique
GRÖSSE
1.6
 MB