• CHF 14.00

Beschreibung des Verlags

Réaborder la philosophie de Spinoza par la question de la qualité et de la quantité, c'est réinterroger son projet en lui-même : l'obstacle à l'idée de rationalité absolue est, en effet, pour Spinoza, l'ancienne notion de qualité qui, par nature, résiste à la mesure, à l'explication et à la comparaison. Pour ôter à la qualité son caractère occulte, il fallait construire des qualités non occultes (les attributs) ou construire un monde entièrement soumis à la quantité (les modes), ce qui nous renvoie au système achevé construit autour de la substance infinie ou Dieu. On comprend que, plus que des thèmes de la philosophie de Spinoza, qualité et quantité en constituent un enjeu central : en sondant l'ensemble des occurrences et aspects de ce couple notionnel, le présent ouvrage en met en évidence la portée, comme opérateurs de relecture du système spinoziste et de mise à jour d'aspects encore méconnus par l'abondante exégèse du spinozisme. La pensée de Spinoza confirme par là même l'actualité de la réflexion métaphysique qui la sous-tend : du statut de l'homme sans qualités à l'avance inexorable du mode numérique qui réduit la qualité à l'illusion, n'est-ce pas la condition contemporaine de la pensée qu'elle vient interroger ?

GENRE
Sachbücher
ERSCHIENEN
2015
23. Oktober
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
336
Seiten
VERLAG
Presses universitaires de France (réédition numérique FeniXX)
GRÖSSE
1.2
 MB

Mehr Bücher von Charles Ramond