• CHF 1.50

Beschreibung des Verlags

Un texte précurseur de l'esthétique moderne.

Dans un texte passionné, virulent et controversé, Léon Tolstoï nous livre sa vision de l’art, au-delà de la notion du beau. Communication à travers l’imagination plutôt que simple satisfaction des goûts d’une élite, pour l’auteur le sens de l’art réside dans sa capacité à transmettre des sentiments universels. La destination de l’art serait donc de transporter du domaine de la raison à celui du sentiment de vérité, ayant pour but ultime l’union entre les hommes. Cet ouvrage peu connu et paru pour la première fois en 1898 fut l’un des précurseurs de l’esthétique moderne et a provoqué de vives polémiques à son époque.

L'écrivain Tolstoï cherche à comprendre l'art au-delà de la subjectivité.

EXTRAIT

Pour donner de l’art une définition correcte, il est donc nécessaire, avant tout, de cesser d’y voir une source de plaisir, pour le considérer comme une des conditions de la vie humaine. Et si on le considère à ce point de vue, on ne peut manquer de constater, tout de suite, que l’art est un des moyens qu’ont les hommes de communiquer entre eux.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Iasnaïa Poliana, 9 septembre 1828 – Astapovo, 20 novembre 1910
Léon Tolstoï était un des écrivains majeurs de la littérature russe, surtout connu pour ses romans et ses nouvelles, riches d’analyse psychologique et de réflexion morale et philosophique.

GENRE
Belletristik und Literatur
ERSCHIENEN
2016
26. August
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
342
Seiten
VERLAG
Gravitons
GRÖSSE
1.6
 MB

Mehr Bücher von Leo Tolstoi