• 1,99 €

Beschreibung des Verlags

La Mère est un roman de l’écrivain russe Maxime Gorki publié en 1907.
Présentation
| Le roman décrit l’évolution intellectuelle d’une mère de famille ouvrière dans un faubourg industriel de la Russie pré-révolutionnaire, dont le fils Pavel (ou Paul) est militant socialiste. D’abord, effrayée par les dangereuses idées de son fils, qu’elle ne comprend pas, elle tombe ensuite sous le charme des camarades de Pavel, pleins de fougue, d’idéal et d’amour pour l’humanité. Petit à petit s’éveille en elle la conscience de l’injustice vécue par les travailleurs dans la société tsariste. Lorsque Pavel est arrêté une première fois, la mère prend sur elle de continuer la diffusion clandestine de tracts au personnel de l’usine où travaille Pavel, afin de sauver son fils de prison…|
|Wikipédia|

Extrait
| UNE VISITE À ANNA ZALOMOVA
À deux kilomètres de la ville de Gorki , dans une petite pièce d’une bourgade ouvrière, une mère tricote des chaussettes pour en faire cadeau à son fils. Elle a un sourire caressant ; derrière les lunettes, son regard est étonnamment vif et intelligent. Des mèches argentées lui tombent sur le front. Cette femme est encore vaillante, forte, joyeuse de vivre.
C’est Anna Kirillovna Zalomova, que des millions de lecteurs connaissent sous le nom de Pélaguée Nilovna Vlassova, héroïne du roman de Maxime Gorki, la Mère. Elle est âgée de 85 ans. Elle a dix-huit petits-fils et douze arrière-petits-fils. Son beau cœur est toujours le même ; elle se réjouit des victoires de l’édification socialiste, de la réalisation de l’idéal pour lequel avait lutté son fils préféré, Piotr Zalomov, le Pavel Vlassov du roman.
Nous faisons connaissance de la façon la plus simple. Le visage éclairé du sourire extrêmement doux d’un être d’une cordialité et d’une modestie extraordinaires, elle dit :
— Cela fait longtemps, que j’ai lu la Mère. J’avais appris qu’un écrivain nous avait choisis, mon fils et moi, pour sujet de son livre. Lorsque Piotr était en prison, Alexëi Maximovitch 2 lui portait le dîner, lui envoyait de l’argent tous les mois, prenait soin de lui…
Je prie Anna Kirillovna de me parler un peu d’elle-même...|

 

GENRE
Belletristik und Literatur
ERSCHIENEN
2019
4. Dezember
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
519
Seiten
VERLAG
Raanan Editeur
GRÖSSE
1
 MB

Mehr Bücher von Maxime Gorki