• 8,49 €

Beschreibung des Verlags

Y-a-t- il une pensée politique chez Jacques Lacan ? Comment la psychanalyse, en intension, traite-t-elle ses propres agencements d’école (formation, passe, transmission…) ? Comment, en extension, peut-elle se situer par rapport au champ politique ? Le « politique » relèverait-il simplement de la fascination des idéaux, du miroitement des images ou renverrait-il aux régimes pulsionnels qui soutiennent les idéologies ?

Dans une séance de son séminaire La logique du fantasme (1966-1967), Lacan déclare abruptement : « L’inconscient, c’est la politique. » Qu’entendre par là ? Tout en critiquant le côté religieusement messianique de sa doctrine, il a pu reconnaître en Marx l’inventeur du symptôme, forger sa notion de « plus-de-jouir » au regard de la plus-value marxiste, recomposer le rapport valeur d’échange/valeur d’usage…

Au-delà de l’analyse classique de la politique souvent réduite à des rapports de pouvoir, Jean-Louis Sous met l'accent sur l'économie de la jouissance et des pulsions qui sous-tend l’assujettissement du sujet aux dispositifs institutionnels dans lesquels il est inscrit. Son hypothèse est que la politique, selon Jacques Lacan, renverrait plus largement à une économie politique qui concerne le régime de chaque sujet dans sa réponse aux représentations, aux mythes, aux fictions qui ne cessent de le phagocyter.

GENRE
Sachbücher
ERSCHIENEN
2017
17. August
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
136
Seiten
VERLAG
Eres
GRÖSSE
3.2
 MB

Mehr Bücher von Jean-Louis Sous