• 15,99 €

Beschreibung des Verlags

Peut-on décider de ne plus être juif ? Et au delà, peut-on changer d'identité ? Une nouvelle réflexion d'envergure sur la "Question juive" au XX e siècle.


Peut-on décider de ne plus être juif ? Et au delà, peut-on changer d'identité ? Une nouvelle réflexion d'envergure sur la "Question juive" au XXe siècle.


Avec
Comment le peuple juif fut inventé ?, Shlomo Sand relançait en 2008 la réflexion sur la "Question juive". En interrogeant les choix identitaires d'une trentaine d'intellectuels européens majeurs qui ont voulu se convertir du judaïsme vers le christianisme au XXe siècle, ce livre est de même nature. Il propose de plus, en filigrane, une réflexion féconde sur des enjeux essentiels pour nos sociétés, notamment sur les questions d'identité, de tolérance ou sur la place des minorités.

Car les parcours d'Henri Bergson, Simone Weil, Jean-Marie Lustiger, Max Jacob, Edith Stein ou Etty Hillesum et leurs conversions révèlent en réalité de quoi sont faites les sociétés européennes. Il apparait que quel que soit leur éloignement de la religion juive et la force de leur conviction chrétienne, tous ces penseurs ont continué à se sentir juifs.

Alors que le désir de créer son propre chemin est une impulsion qui résonne chez bon nombre de nos concitoyens, suivre les trajectoires individuelles atypiques des convertis illustres permet de mieux comprendre pourquoi les juifs restent juifs : même quand ils se sont détachés de la religion, les sociétés européennes ne cessent de les renvoyer à la judaité, donc à leur particularité. Ils interrogent ainsi la capacité d'une société à tolérer la différence.

GENRE
Geschichte
ERSCHIENEN
2014
6. November
SPRACHE
FR
Französisch
UMFANG
276
Seiten
VERLAG
Perrin
GRÖSSE
2.5
 MB