Descripción editorial

(1) La plupart des mortels, Paulin, se plaignent de l'injuste rigueur de la nature, de ce que nous naissons
pour une vie si courte, de ce que la mesure de temps qui nous est donnée fuit avec tant de vitesse, tarit de
rapidité, qu'à l'exception d'un très- petit nombre, la vie délaisse le reste des hommes, au moment où ils
s'apprêtaient à vivre. Cette disgrâce commune, à ce qu'on pense, n'a point fait gémir la foule seulement et le
vulgaire insensé : même à d'illustres personnages ce sentiment a arraché des plaintes. (2) De là cette
exclamation du prince de la médecine : La vie est courte, l'art est long. De là, prenant à partie la nature,
Aristote lui intente un procès peu digne d'un sage : il la blâme d'avoir, dans son indulgence, accordé aux
animaux cinq ou dix siècles d'existence, tandis que, pour l'homme appelé à des destinées si variées et si
hautes, le terme de la vie est incomparablement plus court.

GÉNERO
No ficción
PUBLICADO
2013
29 de junio
IDIOMA
FR
Francés
EXTENSIÓN
31
Páginas
EDITORIAL
Public Domain
TAMAÑO
424,2
KB

Más libros de Lucio Anneo Seneca