• 14,99 €

Descripción de la editorial

Cette correspondance adressée à Emmanuel Boudot-Lamotte compose un ensemble singulier en raison de son destinataire et de sa durée – tout autant que de sa fragmentation.

Peu connu du grand public, Emmanuel Boudot-Lamotte, dont nous ne possédons que les brouillons, est l’éditeur de Marguerite Yourcenar chez Gallimard – son principal interlocuteur – mais aussi un de ses amis. Grand voyageur, photographe, historien de l’art, il est aussi l’ami intime d’André Fraigneau, l’éditeur chez Grasset de Marguerite Yourcenar.
En 1939, la guerre vient d’éclater en Europe. En septembre, Marguerite Yourcenar part pour l’Amérique donner des conférences et rejoindre sa compagne, Grace Frick. Cet "exil" américain marque un tournant dans leurs échanges : les premières lettres constituent un journal des choses vues de l’Amérique, où l’auteur prend le pas sur l’amie, avant le silence des années de guerre.

Le dialogue est renoué en 1945. Éloignée de ce qui s’est déroulé en Europe, Marguerite Yourcenar n’en demeure pas moins attentive à la vie littéraire et au confort des infortunés. De nouveaux désirs d’ouvrages apparaissent : en tant que critique (L’Art français aux États-Unis), traducteur (Frederic Prokosch, Henry James, Edith Wharton, Negro Spirituals) et éditeur (elle conçoit un recueil de nouvelles américaines contemporaines).

Il nous faut, à la lumière de cette correspondance, réviser notre perception des premières années américaines de Marguerite Yourcenar : ce bouillonnement prolifique et intellectuel marque un temps et un lieu de transition entre les premières œuvres (Le Coup de grâce et Nouvelles orientales) et les grands textes à venir (Mémoires d'Hadrien, L’Œuvre au noir).

GÉNERO
Ficción y literatura
PUBLICADO
2016
4 noviembre
IDIOMA
FR
Francés
EXTENSIÓN
320
Páginas
EDITORIAL
Editions Gallimard
TAMAÑO
7.4
Mb

Más libros de Marguerite Yourcenar