• 10,99 €

Descripción de la editorial

Nous sommes aujourd’hui confrontés, à travers les objets techniques comme la réalité virtuelle ou, plus quotidiennement les images des jeux vidéo, à un changement qui affecte non pas les objets de la perception mais la perception elle-même. Ce changement a un nom qui est aussi un des grands impensés de la philosophie du xxe siècle : la « perception artificielle ». À travers les textes d’Edmund Husserl, Jacques Derrida et Bernard Stiegler et en s’appuyant sur des cas empruntés tant aux jeux vidéos et aux dispositifs de simulation qu’au cinéma, Elsa Boyer se livre à une enquête philosophique à la fois radicale et profonde. Car c’est la perception elle-même que son artificialité l’amène à repenser, par-delà l’opposition entre le réel et l’imaginaire. Relisant Husserl après Derrida et confrontant ce dernier au fantôme du premier, Elsa Boyer nous montre comment la réalité virtuelle nous oblige à (re)faire de la philosophie.

Le texte est accompagné d’une préface de Catherine Malabou, philosophe, auteur de nombreux livres dont Le Change Heidegger. Du fantastique en philosophie (Léo Scheer, 2004), Que faire de notre cerveau ? (Bayard, 2005) et, plus récemment, Avant demain. Épigenèse et rationalité(PUF, 2014).

GÉNERO
No ficción
PUBLICADO
2014
4 noviembre
IDIOMA
FR
Francés
EXTENSIÓN
250
Páginas
EDITORIAL
EDITIONS MF
TAMAÑO
2
Mb

Más libros de Elsa Boyer