• 2,99 €

Description de l’éditeur

L’origine étymologique du mot vanité vient du latin vanitas, signifiant «état de vide de non réalité».

Dans la peinture occidentale du 15ème siècle, certaines compositions évoquent les fins dernières de l’homme, et utilisent des objets à vocation symbolique. 

Le livre (pouvoir de la connaissance), le sablier (marche inéluctable du temps), le sceptre (pouvoir du statut), les pièces de monnaie (pouvoir pécuniaire) etc… 

D’autres symboles sont à vocation sensorielle tels que les fruits (le goût), les fleurs (l’odorat), les instruments de musique (l’ouïe) etc… 

Pourtant il en est un, qui les surpasse tous : la tête de mort. 

Dans nos sociétés modernes, la signification du crâne s’est perdue progressivement. Il est présent sur une multitude de supports, mais demeure généralement incompris quant à sa symbolique positive. 

Malgré sa surexposition, le «skull» conserve une image forte. Ce livre contient 59 vanités, qui sont des peintures numériques inspirées d’oeuvres d’art contemporaines et de classiques de l’art moderne. Le texte qui les accompagne réhabilite le caractère constructif, bénéfique et assurément actuel de la tête de mort.

GENRE
Arts et spectacles
SORTIE
2011
21 août
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
125
Pages
ÉDITEUR
Editions Abondance
TAILLE
34.7
Mo

Plus de livres par Terho Kinnunen