• 9,49 €

Description de l’éditeur

Qu’est-ce qu’être adolescent dans le monde d’aujourd’hui ? En quoi les mutations des sociétés résonnent-elles avec les aménagements et réaménagements identitaires des adolescents et jeunes du monde ? Par-delà les environnements familiaux, institutionnels et sociétaux, que peut offrir « l’environnement-monde » aux adolescents en quête d’idéal ? Souvent pointés du doigt comme sources des malaises sociétaux dans les institutions socio-judicaires et éducatives, ils sont en réalité ceux qui portent et expriment, dans toute leur complexité, les transformations du monde d’aujourd’hui, ses contradictions, ses zones d’ombre, ses violences mais aussi ses espoirs. Quels chemins de résilience leur sont alors offerts dans ce monde en transformation ?


Cet ouvrage propose de réfléchir sur l’adolescence comme analyseur des vulnérabilités identitaires dans le monde d’aujourd’hui ainsi que sur le sujet adolescent aux prises avec différents pôles identificatoires. À partir de diverses thématiques (identité, interculturalité, mondialisation, mondialité, violence, migration, traumatisme, radicalisation mais aussi créativité, résilience, sport, lien social, vie affective et sentiment amoureux, nouvelles technologies…), il s’agit d’interroger les processus – psychiques, somatiques, psychosociaux, groupaux, culturels, interculturels et mondiaux – en jeu dans les problématiques adolescentes actuelles, ainsi que la rencontre entre l’adolescent et ses environnements. Il propose aux lecteurs des éléments pour apprécier la manière dont les mutations du monde global résonnent dans le monde interne des adolescents mais aussi comment ce qui émerge du monde adolescent peut éclairer le vivre ensemble dans nos sociétés plurielles et métissées.


L’ouvrage s’adresse aux chercheurs en sciences humaines, sociales et professionnels intervenant auprès des adolescents, psychologues, psychiatres, psychanalystes, travailleurs sociaux, éducateurs, enseignants, directeurs d’établissements pour adolescents ainsi qu’à tout lecteur curieux des transformations identitaires de cette population juvénile.


Daniel Derivois est psychologue clinicien, docteur en psychologie et psychopathologie clinique et licencié en Sciences de l’Éducation. Professeur de psychologie et psychopathologie clinique à l’Université de Bourgogne Franche-Comté, il est directeur adjoint du Laboratoire de Psychologie Psy-DREPI (Dynamiques Relationnelles et Processus Identitaires : EA : 7458) où il mène des recherches sur le traumatisme, la résilience et les problématiques identitaires.

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2020
14 avril
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
892
Pages
ÉDITEUR
EDITIONS UNIVERSITAIRES DE DIJON
TAILLE
20.9
Mo

Plus de livres par Daniel Derivois