• 14,99 €

Description de l’éditeur

« Au départ, cela devait être un journal intime qui, je pensais, serait peut-être lu par mon fils, pour qu'il comprenne, au fur et à mesure du temps qui passait, du fou rire au cri parfois, sa maman qui devenait une autre personne. » Florence Niederlander a été diagnostiquée Alzheimer en 2013, à l'âge de 42 ans. Depuis l'annonce de la maladie, elle écrit, quand elle le peut, sur des petits bouts de papier ou dans des carnets, un journal intime épars. Sa mémoire, souvent, lui joue des tours. Florence ne se rappelle plus les visages, peut faire ses courses deux fois de suite sans s'en apercevoir, oublier l'utilité de certains objets, se trouver dans un lieu sans savoir pourquoi, ni comment elle y est arrivée. Elle peut, aussi, ne plus reconnaître son fils, Théo. Pour la première fois, un témoignage apporte un regard neuf sur les symptômes d'Alzheimer : sentiment d'égarement permanent, oubli des siens et de soi-même, émotions décuplées… Florence se bat au quotidien contre l'évolution progressive de la maladie, pour retarder au maximum sa perte d'autonomie. De sa mémoire qui doucement se fragmente, elle a su faire naître un texte à son image : lumineux, solaire, d'un amour et d'un courage exemplaire, car, malgré la maladie, elle conserve une joie de vivre rare, qui nous questionne : que reste-t-il lorsque l'on vit dans un éternel présent ? Un document exceptionnel, d'une rare lucidité, au plus près de la maladie d'Alzheimer.

GENRE
Biographies et mémoires
SORTIE
2019
7 novembre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
314
Pages
ÉDITEUR
Michalon Editeur
TAILLE
1.5
Mo