• 8,99 €

Description de l’éditeur

Dans l’expression de trois mots « science des astres », encore utilisée par certains astrologues, il y en a… trois qui posent problème à qui connaît un peu l’astronomie : « science », « des » et « astres ».

Un véritable plan de travail : les astres de l’astrologie en sont-ils vraiment ? Quelle est la consistance des signes astrologiques ? Quel rapport l’astrologue entretient-il avec les connaissances contemporaines et sur quoi est fondé le consensus astrologique ? Finalement, comment l’astrologue sait-il ce qu’il sait et est-il bien certain de ce qu’il sait ? 

En posant des questions parfois interdites dans la communauté astrologique, il devient possible de renouveler les problématiques habituelles et d’expliquer pourquoi « ça marche » même quand cela ne devrait pas marcher. La fin des mystères de l’astrologie ?


Epistémologie : une critique de l’astrologie originale et fouillée par un astrologue « repenti » qui est aujourd’hui secrétaire de l’observatoire zététique (l’étude scientifique des phénomènes paranormaux, ou « art du doute »). Un ouvrage intéressant, même pour les lecteurs les plus familiers de la critique de l’astrologie. DF. Ciel & Espace N°548, juillet-août 2016, p129

-------------------

Titulaire d’un master en histoire et philosophie des sciences et ex-tenant de l’astrologie (FDAF) passé au scepticisme (observatoire zététique, zetetique.fr), Serge Bret-Morel apporte des compétences techniques inédites et donne accès aux coulisses du milieu. L’examen n’est plus limité par le jargon astrologique, on peut se mettre à la place de l’astrologue.

GENRE
Science et nature
SORTIE
2016
24 novembre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
319
Pages
ÉDITIONS
Mensa France
TAILLE
3,7
Mo

Avis d’utilisateurs

Epey11706 ,

Et le tome 2 ?

C’est pour bientôt ?
Même si on a parfois le sentiment qu’il y a quelques redondances ce livre a été pour moi une excellente découverte. Je faisais partie de ceux qui rejetaient l’astrologie en pouffant de rire. Maintenant je ris moins, je comprends mieux que le support + la bienveillance de l’interlocuteur (et bien entendu sa démarche honnête et non sectaire) puisse aider à supporter des passages difficiles de la vie. Mais, bien entendu n’est pas soutien psychologique qui veut...