• 1,49 €

Description de l’éditeur

Renault Twizy inaugure le plus grand test automobile jamais réalisé. Sur plus de 10.000 mots, découvrez le véhicule 100% électrique et urbain de Renault.


Extrait du livre :


La Renault Twizy a un nom moderne et rigolo. Il est la contradiction de deux anglicismes : Twin (duo) et Easy (Facile, Sympa). Twizy : Véhicule sympa à deux places. A l’ère de la société de l’information hyper connectée où les modes de vies que l’on érige en modèles sociétaux se doivent reposer sur l’idée du surf, c’est à dire d’un monde facile où tout glisse, les fonds baptismaux de la Twizy font mouche. Moralement, le véhicule est irréprochable : il est « propre » et d’un coût abordable du fait d’un prix français du kWh très accessible. Dans cette image d’Epinal de la modernité, il ne se trouve finalement que les purs et durs de la défense de l’environnement  pour rappeler que la Twizy à l’image de tous les véhicules individuels a un impact négatif sur la planète : l’électricité avec les déchets qu’elle génère n’est pas nécessairement l’énergie la plus propre.


Et pourtant, les voitures électriques ont le vent en poupe. La Twizy aussi. A l’heure où les politiques municipales rebattent les cartes de l’espace que la ville consacre aux transports, les petits véhicules font florès. Aussi, la Twizy avec ses 2,33 m de long pour deux places rivalise avec la Smart (2,50 m), pourtant référence de sa catégorie. Et elle enfonce plus définitivement les autres véhicules à quatre places à essence comme la Citroën C1, la Peugeot 107 et la Toyota Aygo (3,41 m), les anciennes Fiat Panda (3,40 m et 3,58 m) et la première Renault Twingo (3,43 m). Les raisonnements faciles auront beau jeu de répondre que comparer les longueurs de voitures de deux et de quatre places revient à comparer les choux avec les bananes. Ce qui a été rigoureusement la pensée dominante des politiques industrielles des constructeurs automobiles qui pendant des années ont toujours préféré proposer plus pour toucher le plus grand nombre. Sauf que, et ce fut l’intuition géniale de Nicolas Hayek, le fondateur des montres Swatch et le créateur du concept des automobiles Smart, il y a un marché pour les véhicules de deux places. Pour s’en convaincre, il suffit de se poster le long des rues et des routes et de compter le nombre de personnes dans les voitures qui passent. Voire le nombre de places vides dans les voitures qui défilent. Le résultat est éloquent. Attention toutefois aux raccourcis faciles. Ce n’est pas parce qu’une voiture quasiment vide passe sous nos yeux qu’elle ne sera pas pleine de passagers à un autre moment de la journée ou de l’année.

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2014
16 avril
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
40
Pages
ÉDITEUR
10001 Mots
TAILLE
371.5
Ko

Plus de livres par Olivier Bruzek