• 9,99 €

Description de l’éditeur

Demain. Quelque part dans la jungle urbaine…
Il ouvre les yeux. Se lève. Y a du boulot…
« Avez-vous consommé ? » Il contemple l’hologramme aux lettres criardes qui clignotent dans la cuisine sans parvenir à formuler la moindre pensée.
« Souhaites-tu du sexe oral ? »
La question de sa femme l’arrache à sa contemplation. Il réfléchit quelques secondes avant de refuser la proposition : il a déjà beaucoup joui cette semaine et il n’a plus très envie. Sans oublier que le temps presse.
Sa femme lui demande de penser à lui racheter une batterie nucléaire. Une Duracell. Il hoche la tête tout en avalant son bol de céréales Weetabix sur la table Microsoft translucide qui diffuse une publicité vantant les mérites d’une boisson caféinée Gatorade propice à l’efficacité. Il se lève, attrape sa femme, lui suce la langue pendant de longues secondes, puis enfile sa veste Toshiba – son sponsor de vie – et se dirige vers la porte. Dans le ciel encombré, sur les façades des tours, sur le bitume, ou simplement à hauteur d’homme, des milliers d’hologrammes se déplacent lentement au gré de courants invisibles au cœur des monades grouillantes.
Il est flic. Section des « Crimes à la consommation », sous-section « Idées ». Veiller à la bonne marche du monde, telle est sa mission. Autant dire que la journée promet d’être longue...

GENRE
SF et fantasy
SORTIE
2018
13 septembre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
253
Pages
ÉDITEUR
Le Bélial
TAILLE
1.2
Mo

Avis d’utilisateurs

Cocoléla ,

Une dystopie parfaitement menée

Ce livre n’est pas un roman d’aventures dans lequel se déroule une histoire qui nous surprend à chaque page, c’est vrai. Il ne faut pas s’attendre à un enchaînement d’actions donc si c’est ce que vous cherchez, mieux vaut lire autre chose.
Mais quel roman d’anticipation ! L’écriture déjà, qui amène des sujets troublants voire dérangeants avec un ton diablement normalisant, qui renforce l’effet voulu : nous alerter sur les dérives de nos sociétés de consommation. L’individualisme et la liberté poussés à leurs extrémités, et les dérives que ça entraîne dans une société où tout est possible, mais où finalement tout est contrôlé.
J’ai vraiment adoré lire ce premier tome de la trilogie, et ai hâte d’attaquer Vie TM !

1d100 ,

On s’ennuie ferme!!

Un tiers du livre lu et toujours les mêmes descriptions et toujours pas d’actions ou d’évolution de l’intrigue. D’ailleurs, toujours pas d’intrigue!! Ce livre m’es tombé des mains. Vraiment déçu.

Plus de livres par Jean Baret

Autres livres de cette série