Description de l’éditeur

Hugues Viane, fuyant une ville « cosmopolite », probablement Paris, s'est fixé au Quai du Rosaire à Bruges. Il y mène, avec sa pieuse servante, une vie calme et retirée, cultivant sa douleur dans le souvenir de son épouse disparue. De celle-ci, il a conservé dans un coffret de cristal une tresse blonde qu’il vénère chaque jour. Ce n'est pas au hasard qu'il a choisi Bruges. Personnage principal et omniprésent, la cité s'associe à son chagrin, s'assimile même à la morte.

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
1892
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
87
Pages
ÉDITEUR
Public Domain
TAILLE
75.9
Ko

Avis d’utilisateurs

Janère ,

Bruges-la-Morte

Vie d'une autre époque... mais promenade insolite dans Bruges, ville vivante à travers les personnages.

Plus de livres par Georges Rodenbach