• 11,99 €

Description de l’éditeur

Grandir, pardonner et manger des pâtes.


" J'ai peur du chiffre quatre. C'est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager...
– Vous avez beaucoup d'autres phobies ?
– Vous avez combien d'années devant vous ? "



Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l'autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé... Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d'aller voir une psy.

Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d'humour des morceaux de vie. L'occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l'Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu'à sa nonna chérie. C'est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux...

À quel point l'enfance détermine-t-elle une vie d'adulte ? Peut-on pardonner l'impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?



Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente.

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
2019
14 mars
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
203
Pages
ÉDITEUR
Cherche Midi
TAILLE
778.7
Ko

Avis d’utilisateurs

momslasher ,

Attention aux émotions enfouies...

J’ai découvert Serena par un groupe Facebook où j’ai été invitée par une copine. Une groupe de super mamans, qui m’aide au quotidien dans ma vie de maman. Ce groupe, c’est Serena qui l’avait initié. Aujourd’hui il vit sans elle, comme ce roman auquel elle a donné vie. Une femme généreuse et vraie qui partage des moments de sa vie savamment brodés au fil d’une fiction comme un bonbon acidulé, de ceux qui vous pètent dans la bouche mais qui sont quand même sucrés et addictifs.
Dans son personnage Anna, il y a beaucoup de nous, ou du moins de moi : la double culture (franco-turque pour ma part), l’enfance difficile mais qui forge le caractère de l’adulte, le syndrome de l’imposteur, les angoisses quotidiennes, mais surtout le mariage de la force et de la fragilité qui sont toutes deux des caractéristiques intrasèques de la féminité quoiqu’on en dise!
Merci pour ce roman et hâte de dévorer le prochain!!!

mayouddd ,

Excellent

Cela faisait bien longtemps qu’un livre ne m’avait pas absorbée comme ça... je n’ai pas pu le lâcher tant que je ne l’avais pas fini... quelques heures de pur bonheur... de convictions partagées, de bienveillance, d’amour, d’angoisses partagées et de fou rire... merci pour cette pépite, je le recommande vivement

Chemmael ,

Un regal

Ce livre est un régal. Je me suis plongée dedans, reconnue mais j’ai aussi été déstabilisé par la réalité qu’elle mettait en avant...
Merci encore pour ce bon moment!

Plus de livres par Serena Giuliano