• 7,49 €

Description de l’éditeur

Les textes réunis dans cet ouvrage offrent une vision à la fois diverse et cohérente du fonctionnement des sociétés maritimes et marchandes au sein de la monarchie hispanique de l'époque moderne. La diversité est inhérente à l'hétérogénéité d'un empire sur lequel « le soleil ne se couchait jamais ». Pourtant, les modes de fonctionnement des multiples acteurs conviés par les divers auteurs sont non seulement relativement proches mais surtout étroitement dépendants les uns des autres. Surtout, leurs parcours rendent manifeste la première mondialisation réalisée au XVIe siècle dans le cadre de l'empire espagnol. C'est bien elle que tous les textes reflètent, expriment ou analysent, à leur manière et au-delà de la spécificité des études de cas proposées. Si cette première mondialisation renvoie aux inévitables processus de « métissages », des peuples autant que de leurs cultures ou de leurs religions, ses soubassements économiques et commerciaux restent essentiels à sa compréhension. Précisément, c'est l'étude des modalités de fonctionnement de cette économie-monde, pour reprendre l'expression braudélienne, qui constitue le cœur des réflexions développées dans cet ouvrage centrant la focale sur les acteurs de cette mondialisation économique de l'époque moderne. Au-delà de la diversité de situations concrètes qui renvoient à la prise en considération des enracinements factuels des divers exemples développés, les auteurs offrent une vision particulièrement homogène des pratiques marchandes et maritimes à partir des questionnements communs qu'ils mobilisent, à savoir une approche fondamentalement relationnelle centrée sur les acteurs, leurs stratégies et leurs réseaux.

GENRE
Histoire
SORTIE
2019
18 septembre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
232
Pages
ÉDITEUR
Presses universitaires de Rennes
TAILLE
5.1
Mo

Plus de livres par Michel Bertrand & Jean-Philippe Priotti