• 6,49 €

Description de l’éditeur

Tout le monde connaît Sherlock Holmes, mais son créateur est moins connu et le restant de son œuvre quasiment méconnu. Pourquoi un tel écart entre ce personnage de détective, qui est devenu un mythe littéraire, et le reste de l’œuvre de Conan Doyle ? En réinscrivant le cycle holmesien dans un parcours littéraire et spirituel, le présent ouvrage souhaite replacer sur le devant de la scène des textes fascinants tels que « Le Trou du Blue John » ou « Le Miroir d’argent », « Le Monde perdu » ou « L’Horreur des altitudes ». Tout au long de sa carrière, Doyle présente la particularité d’avoir écrit des nouvelles qui se rattachent aux trois genres auxquels la presse périodique de l’époque ouvre ses colonnes : les récits policiers, fantastiques et de science-fiction. Que cache une telle versatilité ? Y a-t-il cohérence ou rupture entre ces différents modes narratifs ? Existe-t-il des passerelles, un fil rouge qui traverserait l’écheveau de l’imaginaire doylien ? L’objet du livre d’Hélène Machinal est de montrer les questionnements d’une plume en tension perpétuelle entre un ancrage dans la rationalité et une dynamique de découverte de l’inconnu.

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
2016
18 juillet
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
368
Pages
ÉDITEUR
Presses universitaires de Rennes
TAILLE
6.1
Mo

Plus de livres par Hélène Machinal