• 7,99 €

Description de l’éditeur

On sait qu’André Berge, qui est à la fois médecin, psychanalyste et philosophe, part toujours de la psychologie individuelle et de l’observation directe pour aborder les problèmes fondamentaux qui se posent à l’homme de notre temps. Après les Maladies de la vertu dont un critique a justement écrit qu’un tel livre, si rempli de chaleur d’apaisement, voici Contre la peur de vivre et l’angoisse de mourir, à qui cette définition mieux encore s’applique. Qu’y a-t-il, en effet, de plus contraignant et de plus révoltant que l’angoisse et que la peur ? André Berge nous aide à lutter contre elles, à ne pas rester comme des enfants perdus dans le noir. Il nous incite à découvrir les éléments d’une sagesse éclairante, c’est-à-dire non pas résignée, mais optimiste et dynamique, grâce à l’optique nouvelle qui est la sienne lorsqu’il considère la Vie et la Mort. Qu’il s’agisse du bonheur, du plaisir, de l’ennui, des épreuves, de la solitude, des infirmités, des maladies, de la vieillesse, chacun trouvera dans ces pages une nourriture et un appui. Enfin, André Berge nous apprend à nous connaître nous-mêmes dans la perspective la plus profonde : au delà de la biologie animale qui, elle-même, se situe au delà de la biologie végétale, il considère une biologie humaine qu’il nomme « bio-psychologie », où il puise l’espoir de réconcilier l’intelligence et l’instinct, d’accorder les intérêts des individus, de la collectivité et de l’espèce.

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
1963
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
296
Pages
ÉDITEUR
(Grasset) réédition numérique FeniXX
TAILLE
938.5
Ko

Plus de livres par André Berge