• 9,99 €

Description de l’éditeur

C'est dans l'analyse de l'agir communicationnel que résident le sens et la portée des réflexions que Jürgen Habermas a développées et cultivées quant au droit (et au constitutionnalisme). Il faut en conséquence, avec attention et lucidité, examiner cette matrice philosophique et épistémologique, et surtout analyser comment et de quelle façon ont pris naissance ses réflexions sur la question du droit et de la modernité juridique. Il faut obligatoirement comprendre le paradigme de l'agir communicationnel pour ensuite être capable de lire adéquatement et apprécier le rôle de Habermas dans la philosophie du droit contemporain. 


La théorie de l'agir communicationnel défend un modèle de sujet-à-sujet comme lieu de réflexion critique. Ce positionnement critique prend le relais de l'intérêt de l'émancipation que défendait Habermas avant l'avènement de la théorie de l'agir communicationnel, en se délestant du poids idéaliste et métaphysique de jadis.


 Habermas exige que les individus trouvent la « valeur » de la modernité juridique dans le mode d'un agir communicationnel, c'est-à-dire qu'autant la démocratie que le droit se confirment ou se nient dans la pratique communicationnelle. Il faut repenser la question du droit pour ainsi le libérer des contraintes dogmatiques qui présentement pèsent si lourdement sur son développement et surtout reprendre le questionnement sur le sens à accorder aujourd'hui à la promesse de l'autolégislation.


Bjarne Melkevik, Doctorat d'État en droit de Paris II, est professeur titulaire à la Faculté de droit de l'Université Laval (Québec). Auteur de Philosophie du droit. Vol 1 (2010); Droit mémoire et littérature (2010) et Philosophie du jugement juridique (2010), il a publié Marxisme et philosophie du droit : le cas Pasukanis chez Buenos Book International en 2010.

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2015
11 février
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
118
Pages
ÉDITEUR
Buenos Books International
TAILLE
269.8
Ko

Plus de livres par Bjarne Melkevik