• 5,99 €

Description de l’éditeur

Ne juge pas un homme au chemin qu'il choisit... LE COUP DE COEUR BRAGELONNE DE 2011 !!! Le Coeur du monde est en guerre. La Sainte Matriarche Sachine gouverne d'une main de fer. Ash appartient à un groupe d'assassins d’élite, les Rshuns. Contraint de prendre un apprenti, il choisit Niko, un jeune habitant d'une cite assiégée. Lorsque le fils de la Sainte Matriarche assassine une femme sous la protection des R.shuns, la secte n'a d'autre choix que de se mettre en chasse pour réclamer sa vie en retour. Ash et son apprenti partent donc accomplir la mission des Rshuns. Un mot de l'éditeur : Chers amis, Farlander, c’est plus qu’un coup de coeur, c’est un coup de foudre. Un premier roman de Fantasy héroïque absolument formidable, dans la droite ligne de David Gemmell, Scott Lynch et Brent Weeks. C’est un roman prodigieusement efficace, aux scènes d’action suffocantes et aux retournements de situation qui vous laisseront ébahis, les yeux écarquillés par la surprise. Farlander, c’est aussi un superbe récit initiatique, celui de la relation entre un vieil homme et un gamin rebelle, l’enseignement de la vraie vie, de ses combats et de ses valeurs. Ash est un héros « à la Gemmell » : fort et charismatique, mais aussi émouvant, avec ses faiblesses et ses failles, et qu’on a envie d’aimer tout de suite. Farlander est enfin un roman d’une puissance émotionnelle rare dont on ne sort pas indemne. Je l’ai découvert il y a plus d’un an et il ne m’a jamais quitté depuis. C’est ce que j’ai lu de plus fort dans le genre depuis Waylander. Vous me direz ? Stéphane Marsan

GENRE
SF et fantasy
SORTIE
2011
29 juin
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
480
Pages
ÉDITEUR
Bragelonne
TAILLE
2.1
Mo

Avis d’utilisateurs

guoyunshen ,

Pas Gemmel, mais très bon

Le livre est excellent mais a la fin de ce tome on reste sur sa faim, avec un aboutissement qui ne peut rester ainsi.
Il y a de bonnes, de très bonnes idées, qui compensent certaines longueurs (moments d'intériorisation et de doutes des personnages, pas forcement utiles dans la progression du récit )
A la fin du livre on se demande pourquoi te ou tel passage a été mis la : je subodore une suite
Les scènes d'action, point fort de Gemmel cite en référence,sont sympathiques mais elles n'ont pas ni sa puissance d'évocation, ni l'aspect créatif que l'expérience de Gemmel avait du retirer de ses années a faire la porte d'une boite de nuit.
Les méchants sont haïssables a point mais ils ont, paradoxalement, plus de consistance que les héros !
La structure du monde ou se déroule l'action est riche et ne demande qu'a être étendue, par contre on se demande quelle est la figure centrale de l'intrigue.
Encore une fois a la fin de ce tome, ce n'est pas évident, un peu a l'instar du trône de fer....
Le prix est attractif est très honnête, par contre je serai reste sur ma fin si je l'avais paye 20€

anakeosan ,

C'est pas cher pour un livre électronique

Chers amis éditeurs, le prix est un repoussoir épatant ! Je ne peux que vous encourager dans cette voie si novatrice et propice au changement. Bravo pour votre audace.

TenakaKhan5555 ,

Du très lourd !

Alors d'ordinaire j'ai du mal avec les effets d'annonces genre "LE ROMAN DE L'ANNÉE" mais là je dois dire que j'ai été agréablement surpris.
Le livre commence très fort avec une scene d'introduction qui déroule super bien. La référence à David Gemmell est assez visible, voire même un peu trop flagrante par moments mais au final c'est pas grave. On a ici une super histoire de vieux guerrier assassin qui se lit tout seul.
Je vous encourage à telecharger l'extrait et voir de vous même :-) Vous ne serez pas décus !

Plus de livres par Col Buchanan