Glen Affric

    • 4,6 • 75 notes
    • 15,99 €
    • 15,99 €

Description de l’éditeur

Le nouveau roman très attendu de la reine du polar français.


–; Des fois, tu sais... Des fois j'ai envie de mourir, murmure soudain Léonard.
–; À cause de ce qui arrive à Mona ?
–; Oui, à cause de ça. Et aussi parce que je suis un débile et que tout le monde se moque de moi...
–; Tu n'es pas débile et de toute façon tu ne peux pas mourir.
–; Et pourquoi ?
–; Parce que tu n'as pas vu Glen Affric. On ne peut pas mourir sans avoir vu Glen Affric...

Je suis un idiot, un imbécile, un crétin. Je n'ai pas de cervelle.


Léonard se répète ce refrain chaque jour et chaque nuit, une suite de mots cruels qu'il entend dans la cour, dans la rue. Son quotidien.

Léo le triso. Léonard le bâtard.

Léonard n'est pas comme les autres et il a compris que le monde n'aime pas ceux qui sont différents.
Alors il rêve parfois de disparaître.
Être ailleurs. Loin d'ici.
À Glen Affric.
Mais les rêves de certains sont voués à fi nir en cauchemars...

Avec plus de deux millions de livres vendus à travers le monde, Karine Giebel s'est forgée une place à part dans le paysage littéraire français. Glen Affric, son douzième roman, est un thriller psychologique bouleversant sur la différence et l'amitié, où le plus beau côtoie le pire. Karine Giebel, indétrônable créatrice d'émotions fortes et authentiques, nous plonge comme elle seule sait le faire au plus profond de l'âme humaine...

GENRE
Policier et suspense
SORTIE
2021
4 novembre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
595
Pages
ÉDITIONS
Plon
TAILLE
3,1
Mo

Avis d’utilisateurs

Tootsieboule ,

Inoubliable

J’esperais avec ce gros pavé, savourer pendant plusieurs jours ce nouveau roman de Karine Giebel, mon auteur préférée. C’était sans compter la magie de ma rencontre avec Leo le triso et son grand frère Jorge. Pas de mélo, beaucoup de malheurs et beaucoup d’amour. Mon plus gros choc émotionnel depuis celui de Melissa Da Costa « tout le bleu du ciel ». J’aimerais que les gens que j’aime puissent l’avoir lu. Un roman qui fait du bien même quand il fait mal.

BNR1991 ,

Addictif, émouvant mais ….

Karine Giebel a fait fort cette année. (Le précédent était très moyen). J’ai lu tous ses romans depuis le premier.
Histoire touchante et émouvante avec Glen Affric…
A chaque fois que je finis son dernier roman, je me promets de ne plus lire le suivant. Pourquoi ? : une noirceur. Une violence infinie. Rien ou presque de positif. Pas d’espoir. Pas le moindre espoir. J’aimerais comprendre qui elle est et ce qu’elle a vécu pour être aussi tellement négative. On sait quand on commence à la lire, que tout finira mal. C’est sa marque de fabrique. De tous ces romans. Pourquoi pas ? Mais quelle déception a chaque fois.
Et pourtant quel talent ! Je suis partagé.
Je n’achèterais pas le prochain, je ne le lirais pas.
Mais j’écris cela sur l’émotion de la fin et je ne suis pas certain de tenir ma promesse.
Et je crois bien que je surveillerai son prochain roman. En espérant, qu’elle nous donne une note positive sur le monde et la vie, surtout dans la période actuelle.

jimlo73420 ,

Très bien écrit mais très noir

L’histoire est très bien écrite et on est pris dans l’histoire mais c’est très très noir.

Plus de livres par Karine Giébel

2012
2016
2012
2013
2011
2011

D’autres ont aussi acheté

2020
2019
2022
2020
2020
2017