• 9,99 €

Description de l’éditeur

Ce recueil de douze textes de spécialistes (avec biographie et bibliographie) présente l’itinéraire d’un universitaire au tournant des XIXe et XXe siècles. Jules Legras, normalien, appartient à la génération des germanistes qui sont devenus les premiers professeurs de langues slaves en France.


Plusieurs missions, dans le cadre de l’alliance franco-russe, lui ont permis de rapporter récits et souvenirs qui sont devenus des best sellers au temps de la « slavomanie ». Il est toujours resté fidèle aux amitiés alors forgées, notamment avec ceux qui s’exilèrent après 1917.


La Première Guerre mondiale à laquelle il a participé en France, Russie et Sibérie (1915-1920) marque une coupure : « Ma spécialité est celle de deux pays détestés : la Russie et l’Allemagne », écrit-il dans son journal. L’entre deux guerres est pour lui une époque difficile de retrait, de refus des évolutions politiques et sociales tant russes que françaises.


Grand voyageur mais très attaché à sa ville de résidence, il a légué ses livres et ses papiers (aujourd’hui largement numérisés) à la bibliothèque municipale de Dijon ouvrant la possibilité de belles études.


Christine LAMARRE est professeur émérite d’Histoire moderne à l’Université de Bourgogne - Franche-Comté.

Sébastien LANGLOIS, diplomé en Histoire et en charge des collections numériques et des fonds d’archives de la Bibliothèque municipale de Dijon.

GENRE
Histoire
SORTIE
2020
16 juillet
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
180
Pages
ÉDITEUR
EDITIONS UNIVERSITAIRES DE DIJON
TAILLE
20.3
Mo

Plus de livres par Christine Lamarre