• 9,99 €

Description de l’éditeur

La magistrature ultramarine des premiers empires coloniaux (xvie-début xixe siècles) reste le parent pauvre de l’historiographie colonialiste, à l’inverse de son homologue métropolitaine qui a fait l’objet de nombreuses études et prosopographies régionales, et contrairement à la magistrature coloniale de l’époque contemporaine sur laquelle de sérieuses synthèses ont déjà été publiées.


Afin de combler cette lacune, le présent volume, fruit d’une collaboration entre historiens et historiens du droit, s’attache à retracer les conditions de recrutement, les parcours et les influences au sein des sociétés coloniales des juges et procureurs royaux en poste aux Amériques, aux Antilles ou aux Mascareignes à l’époque moderne. Le personnel judiciaire des conseils souverains puis supérieurs, mais également celui des juridictions de premier degré, n’ont pas seulement vocation à rendre la justice à Québec, à Saint-Domingue, à l’Île Dauphine ou au Brésil, et y à imposer un ordre colonial, ils servent également des intérêts locaux et personnels, parce qu’ils sont partie prenante des sociétés coloniales.


Éric de MARI est Professeur d’Histoire du droit à l’université de Montpellier 1.

Éric WENZEL est Maître de conférences en Histoire du droit et des institutions à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse.

GENRE
Histoire
SORTIE
2020
16 juillet
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
200
Pages
ÉDITEUR
EDITIONS UNIVERSITAIRES DE DIJON
TAILLE
2.9
Mo