• 13,99 €

Description de l’éditeur

Après La Symphonie du hasard, Douglas Kennedy nous offre une œuvre sensuelle, délicate, nostalgique, sur les amours contrariées, le destin que l'on se forge et les regrets qui peuvent jalonner l'existence. C'est aussi sa déclaration d'amour à Paris, ville de tous les possibles et de toutes les réinventions.


Avant Isabelle, je ne savais rien du sexe.
Avant Isabelle, je ne savais rien de la liberté.
Avant Isabelle, je ne savais rien de la vie.



Paris, début des années 1970.

Dans une librairie de la rive gauche, un jeune homme rencontre une femme. Il est américain, étudiant, sans le sou, et a tout quitté pour assouvir ses fantasmes de la Ville Lumière ; elle est française, un peu plus âgée, sophistiquée, mystérieuse et... mariée.


Entre Sam et Isabelle, c'est le coup de foudre.


Commence alors une liaison tumultueuse, des cinq à sept fiévreux, des rendez-vous furtifs, des moments volés. Mais Sam veut plus. Isabelle lui a ouvert les portes d'une autre vie mais est-elle prête à tout lui sacrifier ? La passion saura-t-elle résister au quotidien, aux épreuves et au temps qui passe ?

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
2020
4 juin
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
242
Pages
ÉDITEUR
Belfond
TAILLE
1.6
Mo

Avis d’utilisateurs

Legrosbebert41 ,

Passé composé au lieu du passé simple

Je n'ai pu arriver au bout : le passé composé est utilisé à la place du passé simple pour la narration dans tout le livre. Rédhibitoire.

"Soudain, elle s'est tournée vers moi", au lieu de "Soudain, elle se tourna vers moi".

Nous ne sommes pas des demeurés et nous pouvons lire le passé simple. Même les enfants le peuvent.

Plus de livres par Douglas Kennedy