• 8,99 €

Description de l’éditeur

Jacob Bernays (1824-1881), lettré autant que philologue, fut un grand découvreur. À Bonn où il enseigna, il eut, entre autres élèves, Nietzsche et Wilamowitz. C’est une des figures les plus fascinantes de l’histoire des lettres. Exclu par ses origines juives et par son ascétisme de l’institution, et, du même coup, de la folie d’une productivité scientiste effrénée, qui emportait le siècle, il est resté fidèle aux idées qui avaient justifié les Lumières. Il fit fructifier cette extériorité dans une recherche fondatrice, à la fois savante et ouverte. Ce livre, écrit par un helléniste d’aujourd’hui, se veut le portrait de son œuvre : il saisit la nouveauté de ses points de vue - sur le sens de la katharsis dans la Poétique d’Aristote, sur l’importance des présocratiques, sur les voies croisées de la philosophie religieuse des juifs et des chrétiens, sur leurs mentalités et leurs rites-, en captant cette nouveauté dans le jaillissement de la découverte, au moment où ces vues se sont exprimées, avec leurs blocages, leurs promesses, leurs déviances latentes, ponctuelles ou définitives. L’histoire juge l’histoire, dans un débat passionné avec le passé, et montre ce qui allait être, mais aussi ce qui aurait pu être.

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2019
10 juillet
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
120
Pages
ÉDITEUR
Presses Universitaires du Septentrion
TAILLE
4.1
Mo

Plus de livres par Jean Bollack