• 9,99 €

Description de l’éditeur

C’est l’histoire, a priori banale, d’un homme qui se fait licencier en période de crise

Le ton humoristique et sincère utilisé par l’auteur pour retracer, étape par étape, certainement un des passages les plus durs de sa vie, en font un livre drôle et touchant, plein de tendresse et d’amour. Il ne fait l’économie d’aucun acte, d’aucune pensée et livre sans ambages ses sentiments les plus profonds.

Cette leçon de positivisme est une magnifique ode à la vie

A PROPOS DE L'AUTEUR

Marc Drion, ancien directeur général d’une société d’un grand groupe, nous livre son expérience suite à son propre licenciement.

EXTRAIT

Enfance

Je garde de mon enfance des souvenirs lisses et doux. Cela malgré des tensions permanentes et des « je t’aime moi non plus » entre mes parents. Heureusement, ils ont fini par se séparer car ils auraient terminé comme Jean Gabin et Simone Signoret dans le film Le Chat.
Je suis le petit dernier d’une famille nombreuse au sein d’une famille très nombreuse. En effet, mon arrière-grand-père du côté paternel a eu trois garçons qui ont eu chacun six enfants, qui eux-mêmes en ont eu quatre, et qui eux-mêmes ont continué à préparer nos pensions. Du côté maternel, même style de « configuration », ça fait du monde !
Cette grande famille m’a énormément apporté. J’ai eu l’habitude d’évoluer dans un esprit communautaire, d’observer et de comprendre les mécanismes de chacun, de mettre de côté les sentiments d’envie et de jalousie et de renforcer les valeurs d’ouverture et de tolérance.

GENRE
Humour
SORTIE
2015
3 mars
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
112
Pages
ÉDITEUR
Avant-Propos
TAILLE
267.2
Ko

Avis d’utilisateurs

Yuma84 ,

Bonne idée ratée

L'idée était bonne : partager l'expérience d'une période souvent difficile, malheureusement vécue par beaucoup aujourd'hui. Elle donnait l'occasion de décrire des événements, des sentiments, des sensations que la plupart des gens ressentent dans cette situation. Ainsi le lecteur pouvait s'identifier à l'auteur, retrouver ses moments de difficulté et se projeter, retrouver l'espoir en lisant l'aventure qui, comme toute belle histoire, se termine bien.

Au final, ce n'est qu'un gros raté.

D'abord parce qu'on peut difficilement raconter beaucoup de choses dans ce qui ressemble plus à un blog qu'à un livre (60 pages, écrit gros). Ça se lit en une heure, sans forcer. A peine les choses commencent qu'elles sont déjà terminées. Frustrant.

Ensuite parce que ce livre est, du début à la fin, un véritable hymne à l'auteur. J'ai super bien géré la situation, même pas peur, j'ai rien lâché. Dès le deuxième jour, j'étais chaud bouillant. Trop facile, j'ai adoré le chômage... Prétentieux, décalé et débile.

Au final je crois que ma plus grande frustration a été d'avoir dépensé 10€ pour l'achat de ce "livre" (ce qui fait cher de la page au passage) au lieu d'acheter un véritable roman, un essai, une glace, une place de cinéma, une chanson, ou même un hamburger. Bref quelque chose qui m'aurait procuré un vrai plaisir.
Ne faites pas comme moi, filez plutôt acheter le hamburger...