• 6,49 €

Description de l’éditeur

Le 28 juin 1940, le grondement des avions ennemis emplit le ciel au-dessus des îles anglo-normandes. Cette attaque fait 29 morts à Guernesey et 11 à Jersey. C’est le début d’une occupation qui va se poursuivre jusqu’au 9 mai 1945, et faire des îles de la Manche le seul territoire du Royaume-Uni à subir la mainmise du Troisième Reich. Les rapports d’abord courtois entre insulaires et occupants, avant que la situation ne se dégrade, les actes de résistance payés de leur vie par des patriotes, la déportation en Allemagne de plusieurs centaines de personnes sont ici contés. Avec l’humour des habitants qui ne perd jamais ses droits, même dans les pires circonstances. Sur les falaises, le long des plages, dans les clos et les chemins creux, quelque 50 000 occupants fortifient leurs défenses. Après le débarquement allié en Normandie, la situation se durcit. Les villes françaises sont libérées l’une après l’autre, mais les Allemands refusent toute reddition des îles et le spectre de la famine se profile. Après avoir réussi une extraordinaire attaque de commando sur Granville, les occupants capituleront deux mois plus tard. Qui se souvient encore de ces dramatiques événements ? Documenté, précis, passionnant, le livre de Jean Mabire vient à son heure nous rappeler un des épisodes les plus étonnants de la seconde guerre mondiale.

GENRE
Histoire
SORTIE
1993
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
111
Pages
ÉDITEUR
FeniXX réédition numérique
TAILLE
703.2
Ko

Plus de livres par Jean Mabire