• 10,99 €

Description de l’éditeur

Architecte, ministre de l’Armement du Reich et confident d’Hitler, Albert Speer est jugé avec les autres dignitaires nazis lors du procès de Nuremberg en 1946. Seul à plaider coupable, il est condamné à vingt ans de prison et incarcéré dans l’immense forteresse de Spandau, où Français, Britanniques, Américains et Russes surveillent à tour de rôle sept détenus –  dont Rudolf Hess, l’ancien dauphin d’Hitler.
Durant ses décennies d’incarcération, Albert Speer rédige sur papier hygiénique des milliers de feuillets de souvenirs et d’observations, à l’insu de ses gardiens ou avec leur complicité. Dans ce journal de détention, publié après sa libération, il évoque pêle-mêle ses entretiens avec Hitler, sa méthode de survie en milieu carcéral et sa perception des débuts de la guerre froide. Jour après jour, il se met en scène comme un homme simple, raisonnable et modeste, qui se penche avec lucidité sur ses aveuglements de jeunesse.
Le lecteur –  seul juge de la sincérité de son repentir  –, en émergeant de ce document historique exceptionnel, sera sans doute surpris et décontenancé d’avoir pénétré aussi loin dans l’univers de ce haut responsable d’un des régimes les plus criminels du xxe siècle.
 
Adhérent au parti nazi dès 1931, Albert Speer (1905-1981) est l’architecte en chef d’Hitler et l’un de ses plus proches collaborateurs.

GENRE
Histoire
SORTIE
2018
28 mars
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
640
Pages
ÉDITEUR
Fayard/Pluriel
TAILLE
3.3
Mo

Plus de livres par Albert Speer