• 12,99 €

Description de l’éditeur

Les attentats du 11 septembre 2001 ont brutalement posé la question des libertés politiques dans le monde arabe. Ces pays musulmans ne seraient-ils que des « démocraties sans démocrates » ? La frustration de populations réprimées serait-elle une cause de la « violence islamiste » ? L’Occident voit dans la réforme de ces régimes autoritaires les prémices d’un rempart contre l’hyperterrorisme. Il cherche à convaincre – par la force si besoin – les gouvernements arabes d’organiser des élections, d’améliorer le statut de la femme, de protéger les minorités... bref, de s’ouvrir à la démocratie. Démarche difficile s’il en est car, au xxie siècle, la notion de pouvoir en islam fait toujours débat, en particulier en raison de l’imbrication du religieux et du politique. Cet ouvrage vient précisément éclairer la place du politique en « terre d’islam » sous différents angles – histoire, anthropologie, sociologie, science politique. Il dresse un tableau vivant de la situation au Maroc, en Égypte, en Arabie saoudite, en Iran et en Turquie.

GENRE
Religion et spiritualité
SORTIE
2016
16 juin
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
280
Pages
ÉDITEUR
CNRS Éditions via OpenEdition
TAILLE
4.2
Mo

Plus de livres par Rémy Leveau, Denis Bauchard & Abdellah Hammoudi