Description de l’éditeur

Malgré les critiques de la théorie de Karl Popper sur la falsifiabilité pour la démarcation entre la science et la non-science, principalement la pseudo-science, ce critère est toujours très utile et parfaitement valide après avoir été perfectionné par Popper et ses disciples. De plus, même dans sa version originale, qualifiée de « dogmatique » par Lakatos, Popper n’a pas affirmé que cette méthode constituait un critère absolu de démarcation : un seul contre-exemple ne suffit pas à falsifier une théorie ; une théorie peut légitimement être sauvée de la falsification en introduisant une hypothèse auxiliaire. Comparé à la théorie des révolutions de Kuhn, de qui lui-même s'est dissocié pour la transformer en une théorie des « micro-révolutions », j'estime que la méthode de démarcation de Popper, ainsi que le développement ultérieur proposé par lui, incluant la corroboration et la vraisemblance, même imparfait, n’est pas seulement valable aujourd’hui, mais c’est la meilleure méthodologie de démarcation.

SOMMAIRE:

Abstract
Introduction
1. Le problème de la démarcation
2. Pseudoscience
3. Falsifiabilité
4 Falsification et réfutation
5 Extension de la falsifiabilité
6. Critiques de la falsifiabilité
7 Support de la falsifiabilité
8 Tendance actuelle
Conclusions
Bibliographie
Notes

DOI: 10.13140/RG.2.2.19124.60805

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2020
11 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
52
Pages
ÉDITEUR
Nicolae Sfetcu
TAILLE
67.3
Ko

Plus de livres par Nicolae Sfetcu