• 7,49 €

Description de l’éditeur

L’homme d’aujourd’hui a domestiqué la nuit grâce à l’électricité. Mais qu’en est-il de la vie de l’homme médiéval à la ville ou à la campagne, quand l’obscurité règne du coucher au lever du soleil ? Riche en anecdotes, cet ouvrage raconte ce qui se passe la nuit, au temps où seule la chandelle lutte contre l’obscurité. La nuit, on craint le diable, les brigands, les revenants, les sorcières et les loups-garous. Rixes, homicides, conspirations, adultères et viols ne sont pas rares. Le travail nocturne, bien qu’interdit, existe. On se distrait : il y a les veillées, les chahuts, les feux de joie, les tavernes et les fêtes qui ne s’achèvent qu’avec le jour. L’auteur décrit aussi le lit, la chambre, les vêtements de nuit, le sommeil et les remèdes contre l’insomnie, les rêves. Mais la nuit est surtout propice à la spiritualité : il est recommandé de prier tard le soir, quand tout est calme ; les règles monastiques comportent des cérémonies nocturnes et une mystique de la ténèbre affirme qu’il faut traverser la nuit (nuit des sens, nuit de l’esprit) pour atteindre la lumière, Dieu.

GENRE
Histoire
SORTIE
1994
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
302
Pages
ÉDITEUR
Perrin (réédition numérique FeniXX)
TAILLE
1.1
Mo

Plus de livres par Jean Verdon