La Personne et le sacr‪é‬

Collectivité. Personne. Impersonnel. Droit. Justice

    • 5,0 • 2 notes
    • 1,49 €
    • 1,49 €

Description de l’éditeur

Écrit peu avant sa mort, cet essai de Simone Weil condense les réflexions d'une vie. Premier constat : nulle personne n'est sacrée, mais le sacré est à chercher en l'Homme. À l'heure où la notion de personne est au centre des discours politiques, du marketing et des réflexions morales, ce renversement est salvateur. De cette affirmation, la philosophe nous entraîne dans une réflexion passionnante sur les droits de l'homme. Le terme de "droit" y est jugé opposé à la quête ultime de l'homme : l'attente qu'on lui fasse du bien. Pour la combler, il est urgent d'inventer des institutions qui aboliront ce qui oppresse les humains, cause l'injustice et qui ne se limiteraient pas à protéger leurs droits. Quelles sont-elles ? Vous le découvrirez au fil de cette pensée extraordinairement lucide.

Nommée professeur de philosophie, Simone Weil (1909-1943) devient en 1934 ouvrière d’usine chez Renault, condition indispensable à l’action militante (La Condition ouvrière). À peine repris son enseignement, elle rejoint en 1936 les anarchistes à Barcelone. Réfugiée en 1940 à Marseille, elle rédige les Cahiers, d’où est extrait La Pesanteur et la Grâce. Elle gagne les États-Unis puis désire rallier la “France libre”. Malgré sa santé défaillante, c’est à Londres qu’elle écrit L’Enracinement.

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2018
4 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
80
Pages
ÉDITIONS
Allia
TAILLE
903,8
Ko

Plus de livres par Simone Weil

1949
2020
2022
2019
2016
2017

D’autres ont aussi acheté

2013
2016
2017
2017
2020
2013