• 11,99 €

Description de l’éditeur

Depuis plus d'un siècle, nous sommes enfermés dans des oppositions stériles que l'on ressasse pour ne plus penser, ne plus agir : l'individu contre l'État, la République contre la démocratie, la liberté contre l'égalité, le libéralisme contre le socialisme, la politique contre la morale, la laïcité contre la religion, autant de bêtises qui nous plongent dans une dépression nationale qui remplace l'action par l'agitation, la responsabilité par l'émotion, la clarté par la confusion, le réel par la communication, l'amitié par la haine de l'autre. Étrangers à nous-mêmes, nous ne trouvons plus la force d'aimer ce que nous sommes ensemble.


Dans ce livre incisif, Vincent Peillon, philosophe et homme politique, prend appui sur les travaux d'une nouvelle génération de philosophes et d'historiens pour rompre avec bien des préjugés et des paresses intellectuelles qui ont nourri la crise actuelle de la pensée progressiste. En revisitant le passé, il dégage les fondements philosophiques, historiques et politiques de ce que pourrait être le socialisme du XXIe siècle. Il opère ainsi, au sens étymologique, une refondation républicaine et socialiste.Ce livre est le premier acte d'une nouvelle génération intellectuelle et politique qui a décidé, sans craindre la polémique et la responsabilité, d'écrire enfin sa propre histoire : d'enfanter son propre temps.


Membre du bureau national du PS depuis 1994, élu député de la Somme en 1997, député européen depuis 2004, Vincent Peillon a été porte-parole national du Parti socialiste puis de Ségolène Royal en 2007.

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2018
25 octobre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
217
Pages
ÉDITEUR
Le Seuil
TAILLE
934.7
Ko

Plus de livres par Vincent Peillon